Lije/Ilja/Ilje MOREJN

Lije/Ilja MOREJN ©ADHV

Lije/Ilja MOREJN

[ou Ilja/Ilje],

 28 ans,

Polonais, célibataire
Arrêté à: Oradour-sur-Glane, convoi 27

Ilja est né le 24/01/1914 à Riebini ( Lettonie). 

 Il était le fils de Samuel (MORJN) et d’Anne DUBOVIK (ou DUBOWIK) qui vivaient en Pologne à Bialystok.

Arrivé en France en septembre 1933, à l’âge de 9 ans en passant par la Belgique, il poursuit ses études d’électricien à Nancy (où il réside au 27, rue Haut-Bourgeois). Il a également vécu au 63, rue des Jardiniers et au 58, rue des Ponts à Nancy d’après les recherches d’Olivier GUIVARC’H et Eric LAURENT.

Une fois devenu ingénieur électricien, il est mis à la disposition d’une usine située à Neuves-Maisons en Meurthe et Moselle jusqu’en avril 1940, puis  est mobilisé dans l’armée polonaise (artillerie) à Paimpont, en Ile-et-Vilaine.

Démobilisé à St-Nazaire, il travaille ensuite à Trignac (Loire inférieure), aux Acieries et Forges du Nord et de l’Est (Forges de Trignac).

Evacué par les Allemands  il est ensuite mis en résidence forcée à St-Clément-des-Levées (Maine-et-Loire) fin novembre 1940.

Franck Marche, chercheur du Maine-et-Loire mentionne qu’il y arrive le 29/11/1940 après avoir été un temps domicilié à Ingrandes-sur-Loire et Angers.

On sait qu’il est ensuite affecté du 05/06/1942 au 16/06/1942 au 668° GTE de Montgivray (dans l’Indre).

D’après Franck Marche, il aurait ensuite été arrêté au niveau de ligne de démarcation, en zone libre, puis interné au camp de Chateauroux.

Il est ensuite affecté au sein du 643° GTE d’Oradour-sur-Glane au 16/06/1942, en Haute-Vienne.

Il réside alors au 29, rue Bernard Palissy à Limoges. Au sein de son groupement de travailleurs, il est détaché le 29/07/1942 chez Mr Chaveau, géomètre à Oradour-sur-Glane.

C’est chez lui que Ilja est arrêté le 26/08/1942 pour être selon les mots de l’administration vichyssoise « remis au Ministère de l’Intérieur ».

Amené au camp de Nexon, il est ensuite transféré à Drancy puis déporté (sans retour) par le convoi 27.

© Fanny DUPUY

Sources:

Commentaires récents
    Contact
    Partagez la page:

    Laisser un commentaire